L’histoire du follicule pressé

A priori mon corps a l’air de pas mal apprécier le semi naturel…
La première écho, à J9 à montré un follicule à 17mm… score que j’atteignais sous stimulation, vers J14. Autant dire que j’ai pris tout l’monde de court… Ahah, je les entends encore “en semi-naturel” ça va être vaaachement plus long.
Mouais.
Mes ovaires se sont rebellés. Nous avions envisagé les choses la semaine suivante, voire début de celle d’après vu qu’il “parait” que c’est plus long ^^’. Belle blague ovarienne non ?

Bref. Nous avons laissé passer le dimanche, et le lundi, la 2ème écho : bim, 23mm dans ta face… Youhou Il n’y a pas le choix : c’est maintenant. Ma gynéco espère que l’accrochage du tétard sera aussi rapide que la croissance de ce follicule. J’en espère tout autant !

En attendant, branle-bas de combat : on m’explique à 18h que je dois procéder à l’injection d’Ovitrelle à 4h du matin et que mercredi j’ai RDV avec Madame/Monsieur Graine à 16h.
Je préviens mon taf par SMS histoire d’anticiper au maximum mon absence. J’peux dire que j’ai eu le nez creux de leur dire les choses franco, car sinon ça aurait été totalement ingérable.
Par contre ce que je redoutais arrive : ma brune ne pourra pas être là… J’suis déjà dépitée.
Comment la France accepte t-elle que des femmes, dans un projet de vie aussi beau, intense et fort, aient à partir à l’étranger, et parfois sans possibilité d’être accompagnée par leur conjoint ?
Si cela avait été ici, en France, il lui suffisait de décaler un RDV. Là, ça oblige à annuler une demi journée entière, 24h avant. Ce qui n’est pas envisageable…
Vous allez me dire qu’il faut anticiper ?
Soyons honnêtes, c’est totalement impossible. Même en ayant des cycles de 28jours, personne ne sait à l’avance les réactions du corps. Preuve en est : Je suis déclenchée à J11 sans stimulation alors que j’ai été déclenchée à J15 et J16 les deux premières fois et AVEC stimulation. C’est l’inverse qui aura dû se produire… comme quoi, même avec la meilleure science du monde, la Nature restera la Nature.

Mon père, futur papy très impliqué dans le projet, va prendre le relais de la brune.
Nous en avions parlé au tout début et par chance il habite en plein milieu du trajet maison/clinique ! C’est donc lui, qui pour cette 3ème tentative sera à mes cotés.

Auteur de l’article : La Blonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *