Culbuto bonjour [Grossesse & prise de poids)

C’est vraiment un truc que j’ai du mal à gérér.
J’avoue.
Je suis à la base à 57kg. Malheureusement avec le traitement hormonal (probablement cumulé à l’arrêt de la clope), j’étais montée à 67. Quand j’ai décidé d’arrêter la stimulation, j’ai du coup décidé de faire attention à ce que je mangeais. J’étais retombée à 65,4. Poids auquel je suis tombée enceinte.
J’étais donc déjà grave en suplus au départ (je fais 1m62)…
Et là panique.
Il faut savoir qu’adolescente j’ai eu de gros soucis de troubles alimentaires, et même si je m’en suis sortie, la “panique” liée au poids est assez ancrée. La gynéco m’a précisé que je devrais prendre entre 8 et 12kg. Petit calcul : +12kg me ramène à 77.4kg ! Rien que le chiffre me fout le vertige.
Au début je gérais… Vu que j’avais des nausées et les vomissements, j’ai envie de dire que dans mon malheur, ça m’a sauvé la mise. Je suis même retombée à 64. Mais voilà, c’est passé. La dernière galette que j’ai posé date du 14 janvier. Depuis ce jour-là, je suis montée à 69.9kg (je suis à 19SA + 4) soit une prise de poids de 5.5kg! Sans manger plus, sans grignoter (le fait de plus avoir de nausées m’a permis d’arrêter de devoir manger toutes les heures). J’ai aussi la chance (je touche du singe), je n’ai pas de fringales, pas d’envie, je n’ai pas besoin de manger pour deux. Mon alimentation est variée : légumes, fruits, féculent, viande, poisson etc. Du coup, quand j’analyse ça avec la prise de poids… J’me décompose : comment j’ai pu prendre autant en si peu de temps ? Comment ça va se passer sachant que c’est à partir du mois prochain que la prise de poids est sensée être plus importante ? Comment je peux gérer cette prise de poids alors que je fais attention ?
Je suis désemparée… et en panique totale d’autant plus que même si ma prise de poids s’est faite dans le ventre, j’ai aussi pris des hanches et des cuisses (quelle idée?). J’ai l’impression de ressembler à Culbuto. J’me sens mal dans ce corps trop gros, ces cuisses qui se touchent, ces vêtements qui me paraissent énormes qui pourtant me compressent à moitié. Je me sens totalement difforme.

Je trouve que si on prépare beaucoup les femmes à la naissance, le “après”, il existe un gros manque sur cette partie là. Voir changer aussi radicalement son corps est déroutant. Je ne me reconnais en rien : visage fatiguée, hanches et cuisses larges, gros bidons, seins XXL. J’me sens énorme et mal dans ce corps qui ne semble plus m’appartenir. Alors certes, en une semaine je suis passée du “on voit pas encore que tu es enceinte” à “allez y madame, passez” à la caisse prioritaire. Je reconnais que mon ventre est vraiment “sorti” en l’espace de quelques et mon entourage n’a de cesse de me le faire remarquer tellement c’est “impressionnant”. Je suis pas mécontente de ça. Je suis heureuse d’être reconnue comme “enceinte”, je suis contente de voir ce ventre (surtout le sentir bouger en fait), mais le poids de la balance, les hanches, les cuisses, le visage tout ça…. Je ne m’y fait pas du tout.
Ca peut paraître con, mais je dois reconnaître que ça faisait parti de mes hantises de grossesse (j’en ai que 3 : le perdre, prendre du poids, que je ne puisse pas faire de peau à peau à la naissance). J’essaie tant bien que mal de relativiser : l’allaitement permait de perdre plus vite… J’pourrai reprendre le sport/régime après sans conséquence pour bébé… Je regarde les tableaux de prise de poids, à quoi correspond le poids pris… Mais j’suis pas super convaincue et ça m’fout la flippe.

Bref. Je vis mal cette prise de poids même si c’est pour la “bonne cause”.

Auteur de l’article : La Blonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *